Marche mondiale pour le climat

Ce  samedi  8  septembre 2018  est  la journée  mondiale  d’action  pour  le  climat.

Des  manifestations  sont  organisées   dans plusieurs villes   du monde  entier.
Il fait  de plus  en  plus  chaud  sur  terre  et  dans  les  océans.   C’est  le  réchauffement  climatique.
A  cause  des  gaz  à  effet  de  serre,   ce  sont  des  gaz  polluants    produits  par  le  pétrole,  le  charbon.
Les  hommes  utilisent  de plus  en  plus  de  pétrole  et  d’électricité  pour  vivre  :
  •  pour  les  déplacements,   plus  loin  et  plus  vite  (avions,  voitures,…)
  •  pour  les  transports  de  marchandises   (cargots,…)
  • pour  fabriquer  du  plastique
  • pour   fabriquer  des  produits  chimiques
  • pour  le  chauffage  et  la  climatisation

 

 

 

La  terre  se  réchauffe.    Il  y  a  de  plus  en  plus  de  canicules.    Il  a  fait  très  chaud  cet  été.

 

 

Cela  provoque  :

  • des  sécheresses
  • des  phénomènes  climatiques  :  tempêtes,  cyclones,  inondations,  etc…
  • des  migrations  :  des  personnes  qui  se  déplacent  dans  le  monde

voir  article  >>>>>      Réchauffement climatique et COP 23

De  nombreuses  personnes   demandent  à  changer  la   société  pour   lutter  contre  le  changement  climatique  :

  • moins  polluer
  • moins  consommer
  • cultiver  des  produits  bios
  • se  déplacer  à  pied,  en  vélo,  en  train

Tout  le  monde  doit  faire  des  efforts.

Les  gouvernements  doivent  faire  des  lois  pour  protéger  le  climat  et  l’environnement.

Dans  plus de 90 pays,  des  citoyens  marchent   samedi  8  septembre   pour  exiger   des gouvernements   qu’ils  agissent   pour   la survie  de la planète.

 

       

1° mai, fête du travail entre deux tours.

Dans  de  nombreux  pays  comme  en  France,   le  1°  mai  est  la  journée  internationale  des  travailleurs.

Le 1° mai  1886   ,  aux  Etats-Unis,  on  manifestait  pour obtenir  la  journée  de  8h  de  travail.  Il  y  a  eut  une  grande  grève,  des  manifestations,  et  des  morts  parmi  les  manifestants  et  les  policiers  à  Chicago.

En  1889,  on  décide  en  France  de  manifester  aussi  pour  la  journée  de  8h,  ou  48h  par  semaine  car  on  travaillait  le  samedi.

En  1920,  la  Russie  décide  que  le  1°  mai  est  la  fête  des  travailleurs  et  ce  jour  devient  férié et  chômé  :  un  jour  de  fête  où  on  ne  travaille  pas.

muguet

Puis  on  a  pris  l’habitude  d’offrir   du   muguet   ce  jour-là  pour  fêter  aussi  le  retour  du  printemps.

 

 

Cette  année,  le  premier  mai  se  trouve  entre  les deux  tours  des  élections  présidentielles.

Il  y a  eu   beaucoup  de  manifestants,  dans  les  rues,  inquiets  pour  l’avenir.

 

http://www.1jour1actu.com/info-animee/pourquoi-y-a-t-il-une-fete-du-travail/

Grève en Guyanne

La Guyane est  une  région  française  située en  Amérique du Sud,  un  DOM  (Département d’Outre-Mer).   250 000 personnes  y  vivent.

guyane1

guyane2

C’est  une  très  grande  région,   peu  habitée,   avec   une  immense  forêt  tropicale.

Elle  se  situe  près  du  Brésil.

 

 

 

guyane3

C’est  en  Guyane,  à  Kourou,   que  se  situe  le  centre  spatial  qui  lance   les  fusées  européennes  (fusées  Ariane).

 

 

 

Depuis une semaine,   la Guyane   est   paralysée par des  blocages et,  depuis lundi,  par une grève générale.

Les Guyanais  réclament  des moyens   pour :

  • la lutte contre la délinquance,
  • la santé,
  • l’éducation
  • l’emploi…

Plusieurs  milliers   de  personnes  ont  manifesté   mardi  28  mars   à  Cayenne  et   à   Saint-Laurent-du-Maroni,  les deux  plus grandes villes  guyanaises.

guyane4

 

Les  habitants  en  ont  assez   des  problèmes  de  sécurité  et  des  crimes  :

La Guyane a le plus grand  nombre  de   meurtres   de France :   42   en 2016.

Il  y  a  beaucoup  de  délinquance  liée  au  trafic  de  drogue  et  à  la  recherche  de  l’or  dans  les  rivières.

Énormément  de  demandes  d’immigration  viennent  de   toute  l’Amérique  du  Sud,  et  d’Haïti.

Le  chômage  est  très  important  :  25 %.

Il  y  a des  problèmes  dans  les  hôpitaux  et  dans  les  centres  de santé,  qui  manquent  d’argent.    Les  cliniques  ont  fermé.

L’électricité  est  plus  chère  mais  il  y a de nombreuses  coupures,  et  des  difficultés  d’accès  à  Internet.

Il  manque  des  écoles  et  des  professeurs.   La  moitié  des  jeunes  n’ont  aucun  diplôme.   Il faudrait construire 5  collèges et  6 lycées.

Les  agriculteurs  sont  mécontents,

Beaucoup de Guyanais  vivent  dans des  logements  insalubres,  voire des bidonvilles,

GuyaneB

etc…

 

Ils  ont  l’impression  d’être  abandonnés  par le gouvernement français.

Depuis  une semaine,  des barrages  ont été mis en place  sur les routes ,  empêchant la circulation d’un grand nombre   de Guyanais.

Les habitants ont même monté  des barricades  pour se réunir  et  exprimer leur mécontentement.

Ils  disent  « Nou  gon  ké  sa »  :   « On  en a  assez »  en  créole,  la  langue  parlée  en Guyane.

 

Le  ministre  de  l’Intérieur,  Mr  Matthias Fekl  et  la  ministe   des Outre-mer   Mme   Bareigts sont  allés  en  Guyane  pour  discuter  avec  les  manifestants  et  essayer  de  trouver  des  solutions.

guyane ministres

Par exemple,  la création d’un Tribunal   et d’une   prison  à  Saint-Laurent du Maroni,  la deuxième ville.   Et  une aide de  20 millions d’euros   à l’hôpital  de  Cayenne.

 

 

 

 

Des policiers en colère

Depuis  quelques  jours,  des  policiers  manifestent  dans  les  grandes  villes  de France.

Pourquoi ?

Pour  ces  manifestants,  beaucoup  de choses  ne  vont  pas dans la  police.

Il  n’y  a pas  assez  de voitures,  pas assez  d’armes,  ni  de  protections, pas  assez   d’ordinateurs…

Ils  pensent  qu’ils  ne sont  pas  assez  nombreux  pour  faire  respecter  la  loi.

Ils  trouvent  qu’ils  ne  sont  pas  assez respectés,  pas  bien payés.

Dans  une  cité  de  Viry-Chatillon  (près  de Paris),  des  policiers  ont  été  attaqués,  quatre  policiers  ont  été  gravement  blessés,  brulés  dans  leur  voiture, frappés.

 

policiers3Cette  attaque  a  attristé   toute  la  police  qui  est  très  en colère.

 

 

Mais  les  policiers  n’ont  pas  le droit  de  faire  grève   ni  de  manifester  avec  leurs  uniformes.

Le  gouvernement  demande  aux  policiers  de  respecter  la  loi,  ils  seront  reçus  par  le Président  de  la  République,  François  Hollande,  la semaine  prochaine.

le Premier ministre Manuel  Valls  a affirmé son « entier soutien » aux policiers.

Les syndicats de police ont été reçus mercredi par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, puis celui de la Justice, Jean-Jacques Urvoas.

policiers2