Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Le  25  novembre,   c’est  la  Journée internationale   de lutte  contre les violences  faites aux femmes.

L’ O.N.U.  a  choisi  cette  date depuis  1960,     lorsque   des sœurs  furent assassinées   parce qu’elles militaient   pour leurs droits.   Elles devinrent alors les symboles du combat   pour   lutter  contre  les  violences   faites  aux  femmes.

Dans  le  monde  entier,  des  viols,  des  coups,  des  tortures ,  des meurtres,   que  subissent   les  femmes,  à  cause  d’hommes  violents,    ont  lieu  à  chaque  seconde.

 

La moitié  des femmes  dans le monde  ne vivent pas  aussi librement  que les hommes.

Dans  notre  pays,  en  Europe,  il  y  a  de  nombreuses  agressions  contre  les  femmes,  au  travail,  dans  les  familles,  dans  la  rue,  dans  les  transports.

En  2016,  en  France,  123  femmes  sont  mortes,  tuées  par  leur  conjoint.

Actuellement,  de  nombreuses  femmes  dénoncent  des  hommes  qui  les  ont  agressées,  ou  harcelées.

Voir  article  :  >>>>     Le  harcèlement  sexuel

 

Le  gouvernement,  avec  Marlène Schiappa,   secrétaire d’Etat  chargée de  l’Egalité entre les femmes et les hommes,   a  lancé  une  information  à  la  télé  pour  expliquer   que  les  femmes  ne  sont  pas  responsables  de  ces  violences.

 

Car  on  entend  souvent  dire  :

« Elle n’avait qu’à dire non ! »
« Elle l’a un peu cherché non ? »
« Elle n’avait qu’à pas s’habiller comme ça ! »

http://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/25novembre-ne-rien-laisser-passer/

Des manifestations sont organisées  dans toute la France  samedi  pour protester contre les violences faites aux femmes.

 

À cette occasion,  le président  Macron   a  fait  un  discours  pour  dire  ce  que  l’Etat  français  va  faire.

Il  a  dit    :  « notre société   est malade du sexisme « 

« L’école a un rôle indispensable ».  Un   enseignement  sera  donné  dans toutes les écoles  pour  « la prévention et  la lutte  contre le sexisme, le harcèlement et les violences ».

« Il  faut  agir  contre  la  pornographie »

Il y aura  une nouvelle  loi   sur les violences sexuelles ou sexistes, en 2018.

 

Si  vous êtes victime   ou témoin   d’une agression

 

 

 

 

Emmanuel Macron en Guyane

La  Guyane  est  un  département  français  en  Amérique  du Sud.

Il y a eu  des problèmes  sociaux  et  des  manifestations   en  avril  2017.

voir  article  :    >>> guyane4   Grève  en  Guyane

Le président Emmanuel Macron  est  allé  en  Guyane  du  26  au  28 octobre.

La  population  demande  plus  de  moyens  pour les hôpitaux,  les écoles,  la police.

 

Mr Macron  a dit :

« Je ne suis pas le père Noël, parce que les Guyanais ne sont pas des enfants. »

Il  a  visité  plusieurs  quartiers  et  un commissariat.

Il y a  eu  encore  des  manifestations.

 

Il  a   parlé  aussi  d’un  projet  de  mine  d’or    dans   la  forêt  en  Guyane.

Ce  serait  la  plus  grande  mine  d’or  française,  la  Montagne d’Or.

Dans  une  mine  d’or,  on  creuse  d’immenses  trous  dans  la  terre,  on  casse  des  rochers  pour  trouver  de  l’or.

Les  industriels  et  les  responsables  de  la  mine   disent  que  cela  fera  des  centaines  d’emplois.

Mais  les  habitants  de la forêt  sont  inquiets,  on  va  encore  couper  beaucoup  d’arbres,  des  animaux  vont encore mourir,  il  y  aura  des  pollutions.

Les  écologistes  annoncent  une   catastrophe  environnementale  :  il  faut  beaucoup  de  produits  toxiques  pour  extraire  de  l’or.

 

http://www.francetvinfo.fr/economie/crise-en-guyane/mine-d-or-en-guyane-un-conflit-entre-developpement-economique-et-environnement_2440559.html

De  nombreuses  associations  luttent  contre  ce  projet.

« Faire des trous partout,  dans le sol  qui nous nourrit,  c’est une mauvaise chose »

Si  ce  projet   est  validé par le gouvernement,   les miniers creuseront   dans  la  forêt  une fosse  grande  comme 32  stades.   C’est  immense,   alors   que  l’on  a  besoin  de  cette  grande  forêt  pour  la  biodiversité,  et  pour  l’oxygène  sur  la  planète.

Il  y  aura  un  débat  public  en  Guyane  en  2018  avant  de décider  si  cette  mine  sera  creusée.

 

 

 

 

Élire le président de la République, 4/ – deuxième tour

Emmanuel Macron   et   Marine Le Pen   sont  les  deux  candidats  qui ont gagné   au premier  tour   des élections  présidentielles,   le 23 avril.
Mme  Le Pen  et  Mr  Macron   se présentent   donc  au second tour ,  le 7 mai.
Leurs  programmes  sont  très  différents.
Marine le Pen   a  48 ans.
Elle  est  dans  le  parti    Front National,  comme son  père  avant  elle,   Jean-Marie Le Pen.
C’est un parti d’extrême-droite.
Marine Le Pen  veut  sortir  de  l’Europe,  changer  de  monnaie  (des Francs,  comme  avant,  à  la place  des  Euros).
Elle  veut    réduire  l’immigration  et  expulser   des  étrangers.
A  l’école,  les   élèves  devront   porter  un  uniforme.
Elle  veut   supprimer  le  mariage  pour  les  personnes  homosexuelles.
Pour  l’énergie,  Mme  Le  Pen  veut  arrêter  les  éoliennes  et  renforcer  le  nucléaire.
Elle  dit  : « Je  veux  remettre  la  France  en ordre  ! « .
Emmanuel  Macron  a  40  ans.
Il  a  été  Ministre  de l’Économie   de  François  Hollande.
Il  a  fondé  le  parti  En  Marche.  C’est  un  parti  du  Centre.
Il  veut  changer   la vie politique,   les  personnes  et  les méthodes.
Ses  priorités sont  la santé,  l’éducation,  le  numérique  et  les  entreprises.
Il  veut  moins  de  fonctionnaires,  moins  d’impôts,  moins  de  règles.  C’est  le  « libéralisme ».
Il  veut  rester  dans  l’Europe  avec  l’Euro.
Pour  l’énergie,  Mr  Macron  veut  réduire  le  nucléaire  et  encourager  les  énergies  renouvelables.
Il  dit  :  « J’appelle  tous  les  Français  à   reconstruire  la  France  avec  moi  ! ».
Les  opposants  à  Emmanuel  Macron  critiquent   la  loi  Travail  qu’il  veut  poursuivre  :
moins  de protections  pour  les  salariés,  travail  du   dimanche,  pas  de  justice  sociale,  etc…
Les  opposants  à  Marine le Pen  ne  veulent  pas  de l’extrême-droite  en  France,    avec  de  nombreuses  discriminations,    une  politique  de  sécurité  très  dure,    plus  de  police  et  de  prison,  la  haine  des  étrangers,  la   sortie  de  l’Europe,   etc…
Beaucoup  de  gens   vont  voter  pour  Emmanuel  Macron,  afin  de  battre  Marine  le Pen.