Les huîtres

Les  huîtres  sont  des mollusques  marins.

Elles  vivent  dans  l’eau salée  de toutes  les mers.

A  l’état  sauvage,  elles  vivent   fixées  sur des rochers.

Leur coquille  en calcaire  est  très solide.

Elles  aiment  vivre dans une  eau  fraîche,  autour  de 20 °,  et  peu salée.

Les hommes  préhistoriques  mangeaient des  huîtres.

lire la suite sur le nouveau  blog  Access’Infos   >>>>>>

 

 

 

Publicités

Croc-Blanc, chapitre IX – chez Scott, 4/ — FIN

Un  jour,  on lut  dans  le  journal  que   le  célèbre  bandit  Jim  Hall  s’était  évadé  de  prison.

C’était  le père  de  Scott,  qui  était  juge,  qui  l’avait  envoyé  en  prison.

Jim  Hall avait  juré  de se venger.

Croc Blanc  ne  savait  pas  tout  cela  mais  la  femme  de  Scott,  Alice,  lui  demanda  service  en  secret.

La  nuit,  quand  tout le monde  était  couché,  elle  faisait  entrer  le loup  dans  la  maison  pour  protéger  le  juge.   Le  matin,  elle  se levait  la première  et le  faisait  sortir.

Une  nuit,  Croc Blanc  sentit  une  présence  étrangère  dans la  maison.  Il  vit  une ombre  se  déplacer  silencieusement,  il  la  suivit  sans  bruit.

Il  savait  chasser  sans  se montrer,  comme dans  la forêt.

L’étranger  s’arrêta  en bas  de  l’escalier.  En  haut,  il y avait  la chambre  du  juge.

Il  commença  à  monter.

 

Alors  Croc Blanc  bondit  sur  le dos  de  l’homme  qui  tomba.  Il  tira  sur  Croc Blanc  puis  poussa  un  hurlement.  Puis  le  silence  revint.

Tout  le monde  était  réveillé.  Scott  alluma  la  lumière  et  descendit  avec  son  père.

Il  n’y  avait  plus  de danger,  Jim  Hall était  mort.

Mais  Croc Blanc  aussi  était  étendu, immobile.  Il  avait  pris  trois  balles  du  revolver  du bandit.  Il respirait  encore.

Scott appela  un  médecin.

« Ce  chien  a une  patte  cassé,  le  poumon  troué,  trois  côtes  brisées.  Il  a  perdu  beaucoup  de  sang.  On  va  essayer  de le  soigner  mais  il  risque  de  mourir.

-Faites  tout  pour  le  sauver.  Je  paierai  tout  ce  qu’il  faudra,  dit  le  juge  Scott.

Croc Blanc  fut  très  bien  soigné.   Il  dormit  de  longues  heures  pendant  des  jours  et  des  nuits.  Il  rêvait  de  sa  mère  Kiche,  de  l’Indien  Castor Gris,  du  chien  Lip-Lip,  du  méchant  Beauty Smith.  Il  rêvait  qu’il  tirait  des  traineaux   ou  qu’il  se  battait  avec  d’énormes  chiens.

Enfin,   il guérit.   Quand  on  enleva  le  dernier  pansement  et  que  le  loup  put  marcher,  toute  la  famille  applaudit.

Scott  emmena  son  loup  voir  la  chienne  Collie.  Celle-ci  était  entourée  de  six  petits  chiots.   L’un  d’eux  ressemblait  beaucoup  à  Croc Blanc !

Le  chien  loup  s’allongea  dans  l’herbe   près  de  Collie  et  les  chiots  s’approchèrent  de  lui.  Epuisé  il s’endormit  au  soleil,  très  heureux.

 

 

————–  F I N —————

 

Inondations dans l’Aude

Dans le département de l’Aude ( 11 ), près de Carcassonne,

des inondations ont causé la mort de 14 personnes.

Dans la nuit de dimanche 14 octobre à lundi,

il a plu en quelques heures la même quantité d’eau qu’ en 3 à 4 mois de pluie.

suite   >>>>>> 

>>>>>>>>>>>>> sur  le nouveau  blog

 

 

 

 

 

Croc-Blanc, chapitre IX – chez Scott, 3/

<<<<  chapitre  IX, 2/ <<<<<<


 

Parfois, il faisait de grandes promenades avec son maître qui montait à cheval.

Un jour,  Scott  essayait  d’apprendre à son cheval  à ouvrir  seul  une barrière.

Le cheval,  effrayé,  reculait,  s’énervait  et ruait.  Croc Blanc  bondit  en  grognant,  mais  le  cheval  eut  encore   plus  peur  et  renversa  son  cavalier.

 

Scott eut  la jambe  brisée.  Il  ne  pouvait plus  bouger  et décida  d’envoyer  Croc Blanc chercher du secours.

« A  la maison ! Dit-il.  Va à la maison ! »

Le loup  hésitait,  il ne voulait  pas quitter  son maître.  Scott  lui  parla  doucement :

« Tu  m’écoutes,  Croc Blanc  !   Va, va  tout  droit  à la maison  !  Oui   !                                         Va  les  chercher.   Va, mon  loup, va  !  Droit à la maison !

Croc Blanc, sans  saisir   toutes ces paroles,  comprit  ce  que  voulait  son maître et s’en  alla.

La  famille  était  réunie  devant  la  maison.   En voyant  Croc Blanc,  la mère  de Scott cria :         « Ah ils reviennent ! »

Mais le loup était  seul,  il   gronda bizarrement.   « Va t’en ! Va coucher ! »  criait  la  mère.

Croc Blanc  se retourna  vers  Alice,  la femme  de son maître  et  tira  sur  sa robe  avec ses dents.

« J’espère qu’il n’est pas devenu fou ! dit la mère »

Croc Blanc ne grondait plus, il se tenait immobile et tremblait.

« On  croirait  qu’il  essaie  de parler  !  dit  Alice ».

Le loup   aboya   pour la première et la dernière fois de sa vie.

« Il est arrivé quelque  chose à  Weedon ! » s’écria Alice.

Enfin, tout le monde suivit Croc Blanc et on put soigner Scott.

Après cet événement, plus personne n’eut peut du loup.

Tout le monde, même l’employé  de  la  ferme, l’aimait.

 

 

 

 

 

Croc-Blanc, chapitre IX – Le voyage, 1/

<<<<  chapitre  VIII   <<<<<


Scott  descendit  du bateau  à  San Francisco.

Croc Blanc  fut  très étonné  et effrayé.

Il comprit  que  les hommes  étaient  vraiment  très puissants.

Ils  n’habitaient pas  dans  des tentes, ni  dans  des  cabanes en bois,  mais  dans  de  hauts immeubles.

Il  y avait  des camions,  des voitures,  d’énormes chariots.  Tout ceci  faisait  beaucoup  de bruit  et de fumée.

Croc Blanc  était  terrorisé.  Il  ne lâchait  pas  son maître.  Il  se sentait  perdu  comme  un petit bébé.

Et  les hommes  étaient  si nombreux !  C’était  comme  un cauchemar.

Plus tard,  son maître  le fit  monter  dans  un  wagon puis  ressortit  et l’enferma.

Croc blanc  crut  qu’il  l’avait  de nouveau  abandonné.   Soudain,  un  bruit  nouveau  et  des  vibrations,  le  train  démarrait.  Le  chien-loup  tremblait  de peur.

Heureusement,  il trouva  au fond  du wagon  les bagages  de Scott  et reconnut son odeur.       Il  resta  couché  dessus  pendant  tout le voyage.

Quand Croc-Blanc  sortit du wagon,  nouvelle surprise  :  la  ville  avait  disparu !

Il n’avait pas compris que le train s’était déplacé.

 

Un homme et une femme les attendaient  sur  le  quai.

Croc Blanc  vit  la femme  s’approcher  de Scott  et ses bras  entourer  le cou  de son maître. Il se mit  à gronder  et  à montrer  les crocs.   Scott  s’approcha  de lui  et dit  à la dame :

« N’aie  pas peur,  maman,  il a cru  que  tu voulais  me faire  du mal.

– Alors  je  ne peux pas  t’embrasser  devant  ce chien  ?

– Si, nous devons  lui faire  comprendre  que  ce n’est pas  dangereux  pour moi. »

Scott  calma  Croc Blanc  et lui  dit  de rester  couché  à côté  de lui,  puis  il  embrassa  de nouveau  sa mère.  Croc Blanc  gronda,  prêt à bondir.

« Couché,  le chien !  répétait  Scott. »

Le chien loup  vit  que  son maître  riait  et comprit  qu’il  ne  lui arrivait  rien de mal.

Scott  et  ses  parents  montèrent   dans une voiture   tirée  par des chevaux  et  Croc Blanc  courut à côté.

 

Ils  arrivèrent  dans  une grande maison  au fond  d’un  parc.

Le paysage  était  très beau.

 

Un gros chien  de berger  se jeta  sur lui.

Comme  à son habitude,  le loup  allait  se défendre  et  tuer  le  chien,    mais  il  se rendit compte  que  c’était  une femelle.

Il savait  qu’un  mâle  n’attaque  jamais une femelle.

Mais la chienne, elle,  sentait  que ce chien  était  différent, dangereux  et sauvage.  Elle  le mordit  au cou.  Croc Blanc  essaya de s’éloigner.

Heureusement,  l’homme  arriva  et  appela :  « Ici, Collie ! ».   Scott se mit à rire.

« Laisse-la  père.  Il faut  que  mon loup  apprenne  à se débrouiller  avec elle. »

Croc Blanc réussit  à faire tomber  la chienne  en lui donnant  un coup d’épaule.

Mais  un autre  chien  l’attaqua et le renversa.  Croc Blanc  se releva, furieux.   Il aurait  tué le chien  si Scott  n’était  pas  arrivé  pour le retenir.

D’autres  personnes  étaient sorties  de la maison  et  embrassaient  Scott.

Croc Blanc  les laissa  faire  mais  personne  ne put  s’approcher de lui  car  il grondait  et faisait peur à tout le monde.

Scott dit à son père :

« Ne laissons  pas le loup  avec  les chiens  dehors.  Il  pourrait  tuer  le mâle.

– D’accord,  fais  le rentrer  dans  la maison. »

Croc Blanc entra,  examina  soigneusement  l’intérieur  de  la pièce,  et  se coucha  aux pieds  de son maître.

 

 

 

 

La canicule (3)

Une canicule  est  une  vague  de  chaleur,  avec  des  températures   très  élevées,  de  jour  et  de  nuit,  pendant  plusieurs  jours  ou  plusieurs  semaines.

Par  exemple  en  France  :

  • dans le Nord,  à Lille,  lorsqu’il fait  au moins  33 °C  le jour  et   18 °C  la nuit ;
  • dans  le Sud,  à Toulouse,   36 °C le jour et   21 °C la nuit.

 

 

Depuis  le  2 août,  Météo France  a  annoncé  une   alerte  orange  pour  la  canicule  dans  66  départements.

 

 

 

Ces fortes  chaleurs  mettent  en  danger  les  personnes fragiles  :  les  bébés et  jeunes  enfants,  les  personnes  âgées  ou  malades,  les  femmes  enceintes, etc…

De plus,  la  chaleur  fatigue tout le monde  et  peut  provoquer  des  déshydratations  et  coups  de  chaleur  avec  grosse  fièvre,  parfois  mortels.

Quelques  conseils  simples  pendant  la  canicule :

  • boire  souvent  et  se  rafraîchir,  mouiller  son  corps
  • manger  des  fruits  et  des  légumes,  éviter  les  graisses  et  l’alcool
  • fermer  volets et fenêtres  pendant  la  journée,  aérer  la nuit
  • éviter  de  sortir  pendant  les  heures  les  plus  chaudes  (12h  – 17h)
  • éviter  les  efforts physiques,  le sport
  • trouver  des endroits  frais  (cinémas,  musées,  bibliothèques,  centres  commerciaux,…)
  • prendre  des  nouvelles  de  ses  proches,  ses  amis,  ses  grands-parents, …

 

 

On  peut  téléphoner  gratuitement  à  :   « canicule info service » 0 800 06 66 66 (appel gratuit) , tous les jours de 9h à 19h.

 

 

Les  problèmes  de  canicule  sont  de  plus en plus  fréquents.  Il  fait  de  plus  en  plus  chaud  sur  la  Terre.

C’est  le  climat  qui  se  réchauffe  de  plus  en plus,  à  cause  des  pollutions,  des  gaz  et  fumées  qui  partent  dans  l’atmosphère.


voir  articles  précédents :

>>>>>>    La  canicule  en  juin   2017

>>>>>> canicule1  La canicule    en  août  2016


 

 

l’ affaire Benalla

Alexandre  Benalla  est  un  jeune homme  de  26  ans.   Il  travaille  dans  la  sécurité  à  l’Elysée.

Depuis  l’âge  de  20  ans,  il  est  agent  de  sécurité  auprès  de  personnes  politiques,  puis  responsable  de  la  sécurité  auprès  d’  Emmanuel  Macron.

Le  1°  mai,  il   accompagne  les  policiers  lors  de  la  manifestation  à  Paris.   Son  travail  est  d’  observer  les  manifestants  et  les  policiers.

Mais  sur  une  vidéo,  on  le  voit  en  train  de  frapper   deux  personnes.

 

Il  est  puni  par  son  directeur  :   interdiction  de  travailler  pendant  2  semaines.

 

Le  18  juillet,   un  article  dans  le  journal  Le Monde  informe  de  cette  affaire.

Beaucoup  de  gens  sont  choqués  :  c’est  grave  qu’un  responsable  de  la  sécurité  de  l’Elysée  frappe  des  gens  qui  manifestent.

Des  députés  et  des  journalistes  s’étonnent  que  Mr  Benalla  n’ait  pas  été  licencié.

Les  députés  ont  interrogé   Gérard  Collomb,  Ministre  de  l’Intérieur,   le  Prefet  de  police  de  Paris,  le  directeur.

 / AFP PHOTO / JACQUES DEMARTHON

Finalement,  Alexandre  Benalla  a  été  licencié,  et  le  président  Emmanuel  Macron  a  dit  :

« C’est  moi  le  responsable  de  cette  affaire,  c’est  moi  qui  avais  fait  confiance  à  Alexandre  Benalla. »

 

Les  députés  veulent  savoir  pourquoi  Mr  Benalla  a  été  protégé.   Ils  interrogent  aussi  la  directrice  de  la  Police  Nationale.

Une  enquête  est  en  cours,  le  bureau  de  Mr  Benalla  est  perquisitionné  (fouillé  par  la  police).

 

 

 

Les navires humanitaires

Les  navires  humanitaires   sont  des  bateaux   qui   vont   secourir   les  migrants  en  Méditerranée.

 

Pourquoi de plus en plus de migrants traversent-ils la Méditerranée ?

 

Il y a  eu  la guerre  en Syrie.  Des  millions  de  Syriens  ont  fui  leur  pays.   Ils  sont  d’abord  restés  au Liban,  en Jordanie  et en Turquie.

Mais  dans  ces  pays,   ils  n’ont pas  de  travail,  pas  de  lieu  où  s’installer  avec  leur  famille.  Alors  ils  espèrent  trouver  une  vie  meilleure  en  Europe.

– >>>>>  voir  article  >>> syrie3  Pourquoi les Syriens viennent en Europe ?

 

De  nombreuses  personnes  venant  d’Afrique  tentent  aussi  de  venir  en  Europe.

Ils  sont  très  pauvres,  ils  veulent  travailler  pour  nourrir  leur  famille.

Ils  viennent  du  Nigeria,  du  Mali,  de  Gambie,  de  Somalie,  du  Soudan,  etc….

Certains  fuient  des  combats,  ou  la  misère.

Ils  arrivent  en  Lybie  où   des  bandits  ont  organisé  des  trafics  d’êtres  humains.

On  enferme  et  on  frappe  les  gens,  on  les  oblige  à  payer  cher  (1000 ou  2000 €)   et  on  les  met  dans  des  vieux  bateaux  pour  traverser  la  Méditerranée.

Parfois,  ces  bateaux  coulent,  et  beaucoup  d’hommes,  femmes  et  enfants  se  sont  noyés  dans  la  mer  Méditerranée.

Parfois,  ils  sont  secourus  par  d’autres  bateaux.

 

Puis  ils  arrivent   sur  les  côtes  de  l’ Italie  et  ils    essaient  d’aller  en  France,  en  Allemagne,  en  Angleterre,  etc…   ils  cherchent  du  travail  et  un   logement.

 

Des  associations  (des  ONG)   ont   affrété   des navires   pour  aller  secourir  les  migrants  en  mer.

Par  exemple,

l’association  S.O.S  Méditerranée   avec  le  bateau  Aquarius,

 

 

ou  l’association   allemande  LifeLine,  avec  son  navire.

 

 

 

Mais  l’Italie  refuse  maintenant  que  les  bateaux   pleins  de  migrants  viennent  débarquer  dans  un  port  Italien.

Le  bateau  Aquarius,  avec  600  personnes  sauvées  en  mer,  a  été  obligé  d’aller  en  Espagne.

Le  bateau  LifeLine  a  dû  débarquer  à  Malte avec  230  personnes,  dont  4  bébés.

Il  y a  aussi  le  navire Open-Arms  de l’ONG  espagnole   Pro Activa.

Mais  ils  ne  peuvent  pas  sauver  tout  le  monde.  C’est  très  triste.

 

Si  les  frontières  étaient  ouvertes,   les  gens  pourraient  voyager  comme  ils  veulent,  il  n’y  aurait  pas  tous  ces  trafics  et  ses  morts.

Il  faudrait  arrêter  et  punir  les  trafiquants.

L’ ONU  dit  que  l’Europe  doit  mieux  accueillir  les  migrants.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Croc-Blanc, chapitre VIII – Le maître d’amour, 3/

<<<<  chapitre VIII,  2/  <<<<<

 

——————————–

Ainsi Croc Blanc  avait  découvert  l’amour.

Son maître Scott   était  un  vrai  maître,  un maître d’amour.  Il  se sentait  près  de  lui  comme  une fleur  au soleil.  Mais  il  ne savait  pas montrer  son amour.

Il  avait  toujours  été  solitaire  et  presque  sauvage,  aussi  il  ne jappait  jamais  quand  il voyait  arriver  Scott,  il  ne  bondissait  jamais  autour de lui  comme les autres chiens.

Croc Blanc  s’habituait  peu à peu  à sa nouvelle vie.

Quand  il comprit  que son maître  voulait  qu’il obéisse  à  Matt,  il  se laissa  atteler à un traîneau  avec  d’autres  chiens.

Au bout de quelque temps,  Croc Blanc  fut placé  en tête et  devint  le  chef  des  chiens  de  traineau.  Matt reconnut  que  c’était  le meilleur  chien d’attelage  qu’il  n’avait jamais eu.

 

A la fin du printemps,    Scott   partit travailler dans une autre ville : Circle.

Ce  fut très dur pour  Croc Blanc  qui  resta  à  la  cabane.  Il  ne voulait  plus bouger.

Il restait là,  jour et nuit,  inquiet  et malheureux,  à attendre  le retour  de son maître.

Matt  ne pouvait  rien faire  pour lui  expliquer  ou  pour le consoler.

Il finit par écrire une lettre à Scott :


Le loup   ne   veut  plus  travailler.   Il  ne  veut  plus  se nourrir  non plus.   Rien  ne  l’intéresse.  Les autres  chiens  le  battent  et  il  ne  se  défend  même  pas.   Je crois  qu’il  veut  se laisser mourir  car  tu  es  parti.


Finalement,  Scott  décida  de rentrer  à Dawson.  Il arriva  la nuit.  Croc  Blanc  était allongé près  du poêle.  Il  ne bondit pas  vers  son maître  mais  il remuait  la queue.  C’était  sa façon  de montrer  qu’il était  heureux  de le revoir.

Scott  le caressa  longuement  et  pour la première fois,  le chien  loup  se frotta  contre lui.  Scott  avait  les larmes  aux  yeux.

 

Quelques  jours  plus tard,  Beauty Smith   essaya  de venir  voler  Croc Blanc.   Mais celui-ci rentra dans une rage folle.   Si son maître  n’était  pas arrivé,   il aurait tué   le  méchant  petit homme.


 

>>>  chapitre  VIII ,  4/  >>>>>>>