Mai 68

En  mai  2018,  on  parle  beaucoup  du  mois  de  Mai  1968,  pourquoi ?

 

A  cette  époque,  il  y  a  eu  une  grande  grève  générale  et  beaucoup  de  manifestations   contre  le  gouvernement.

Le  président  de  la  République  était  le  Général  de  Gaulle,   élu  depuis   10  ans.   C’était  un  président  de  droite,  il  voulait  un  Etat  fort,  autoritaire.

 

 

Les  étudiants  ont  commencé  à  protester  contre  cette  autorité,  contre  la  société  traditionnelle  qui  laissait  peu  de  libertés  aux  jeunes.

Les  étudiants  devenaient  plus  nombreux,  il  manquait  de  places  et  d’enseignants  dans  les  universités.   Les  jeunes  critiquaient  la  société  de  consommation,  la  guerre  du  Vietnam.    Ils  voulaient  être  plus  libres,  plus  autonomes.

 

Le  mouvement  de  Mai  68  commence  à  l’université  de  Nanterre,  avec  un  étudiant  allemand  :  Daniel  Cohn-Bendit.

 

Les  directeurs  et  les  policiers   empêchent  les  étudiants  de  se  réunir,  alors  ils  vont  manifester  de plus  en  plus,  et  occuper  les  universités.  D’abord  à  Paris  (la  Sorbonne),  puis  dans  plusieurs  grandes  villes  (Lyon,  Marseille,  Toulouse, …)

 

Début  mai,  de  plus  en  plus  d’étudiants  se  mettent  en  grève,  puis  les  lycéens  aussi.

Les  jeunes  manifestent  et  crient  :

  • CRS = SS !
  • 10 ans,  ça  suffit !    (pour  le  Général  de Gaulle)
  • Il  est  interdit  d’interdire !

 

Mi  mai,  les  ouvriers  se  mettent  aussi  en grève  et  vont  manifester  avec  les  étudiants.

Fin  mai,  il  y  a  10  millions  de  grévistes  dans  toute  la  France, des  ouvriers,  des  enseignants,  des  vendeuses,  des  facteurs,  etc…   Les  trains  et  les  bus  ne  roulent  plus,  les  avions  ne  décollent  plus.  On  ne  peut  plus  acheter  d’essence  pendant  quelques  jours.

Beaucoup  de  gens  se  sont  mis  à  parler,  échanger  sur  la  société,  la  politique.

Il  y  a  eu  de  nombreuses  manifestations  avec  des  violences  policières.   7  personnes  sont  mortes,  des  centaines  de  personnes  sont  blessées.

Le  29  mai,  le  Général  de  Gaulle  disparait  quelques  heures  pour  discuter  avec  l’armée,  puis  revient  en  organisant  une  grande  manifestation  de  soutien.   Il  dissout  l’Assemblée  Nationale  :  les  députés  s’en  vont  et  de  nouvelles  élections   sont  organisées  en  juin.  La  droite  gagne  les  élections.

Les  syndicats  ont  obtenu  des  augmentations  de  salaire  pour  les  ouvriers  et  demandent  l’arrêt  des  grèves.

Les  étudiants  veulent  passer  leurs  examens.  Les  manifestations  se  calment,  tout  le  monde  reprend  le  travail.

Edgar  Faure  devient  Ministre  de  l’Éducation  Nationale  et   réorganise  les  universités.

 

Ce  mouvement  a  permis  des  changements  importants   dans  la  société  :

les  mentalités  vont  évoluer  pour  plus  de  démocratie,  de  paix.

La  place  des  jeunes  et  des  femmes  sera  mieux  reconnue.

Les  jeunes  de  l’époque  ont  pu  imaginer  une  autre  société.   Cela  ne  s’est  pas  réalisé  mais  la  société  a  quand  même  évolué.

Mai  2018  correspond   au  50e   anniversaire  de  ces  événements.

Ces  jeunes  sont  devenus  vieux,  ils  se  souviennent  de  ce  printemps  1968  avec  beaucoup  d’émotion.

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s