Grève en Guyanne

La Guyane est  une  région  française  située en  Amérique du Sud,  un  DOM  (Département d’Outre-Mer).   250 000 personnes  y  vivent.

guyane1

guyane2

C’est  une  très  grande  région,   peu  habitée,   avec   une  immense  forêt  tropicale.

Elle  se  situe  près  du  Brésil.

 

 

 

guyane3

C’est  en  Guyane,  à  Kourou,   que  se  situe  le  centre  spatial  qui  lance   les  fusées  européennes  (fusées  Ariane).

 

 

 

Depuis une semaine,   la Guyane   est   paralysée par des  blocages et,  depuis lundi,  par une grève générale.

Les Guyanais  réclament  des moyens   pour :

  • la lutte contre la délinquance,
  • la santé,
  • l’éducation
  • l’emploi…

Plusieurs  milliers   de  personnes  ont  manifesté   mardi  28  mars   à  Cayenne  et   à   Saint-Laurent-du-Maroni,  les deux  plus grandes villes  guyanaises.

guyane4

 

Les  habitants  en  ont  assez   des  problèmes  de  sécurité  et  des  crimes  :

La Guyane a le plus grand  nombre  de   meurtres   de France :   42   en 2016.

Il  y  a  beaucoup  de  délinquance  liée  au  trafic  de  drogue  et  à  la  recherche  de  l’or  dans  les  rivières.

Énormément  de  demandes  d’immigration  viennent  de   toute  l’Amérique  du  Sud,  et  d’Haïti.

Le  chômage  est  très  important  :  25 %.

Il  y  a des  problèmes  dans  les  hôpitaux  et  dans  les  centres  de santé,  qui  manquent  d’argent.    Les  cliniques  ont  fermé.

L’électricité  est  plus  chère  mais  il  y a de nombreuses  coupures,  et  des  difficultés  d’accès  à  Internet.

Il  manque  des  écoles  et  des  professeurs.   La  moitié  des  jeunes  n’ont  aucun  diplôme.   Il faudrait construire 5  collèges et  6 lycées.

Les  agriculteurs  sont  mécontents,

Beaucoup de Guyanais  vivent  dans des  logements  insalubres,  voire des bidonvilles,

GuyaneB

etc…

 

Ils  ont  l’impression  d’être  abandonnés  par le gouvernement français.

Depuis  une semaine,  des barrages  ont été mis en place  sur les routes ,  empêchant la circulation d’un grand nombre   de Guyanais.

Les habitants ont même monté  des barricades  pour se réunir  et  exprimer leur mécontentement.

Ils  disent  « Nou  gon  ké  sa »  :   « On  en a  assez »  en  créole,  la  langue  parlée  en Guyane.

 

Le  ministre  de  l’Intérieur,  Mr  Matthias Fekl  et  la  ministe   des Outre-mer   Mme   Bareigts sont  allés  en  Guyane  pour  discuter  avec  les  manifestants  et  essayer  de  trouver  des  solutions.

guyane ministres

Par exemple,  la création d’un Tribunal   et d’une   prison  à  Saint-Laurent du Maroni,  la deuxième ville.   Et  une aide de  20 millions d’euros   à l’hôpital  de  Cayenne.

 

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s