Le chômage des jeunes

Les jeunes sont  les  premières victimes de la crise en Europe.

En décembre 2015,  plus  de  4  millions de  jeunes Européens   n’avaient pas d’emploi.

Du Portugal à l’Europe de l’Est, le  chômage  des moins de 25 ans   est   très élevé,  sauf  en  Allemagne.

En  France,  en  janvier  2016,  il  y  a  514 000  chômeurs  de  moins  de  25 ans.

280px-Logo_Pôle_Emploi

Les  jeunes  ont  beaucoup  de  mal  à  entrer  dans  les  entreprises,  à  avoir  leur  place,  à  trouver  un  CDI.

De  plus,  ils  ne  peuvent  pas  toucher  le RSA, ni  d’indemnités de  chômage.   Ils  restent  à  la  charge  de leurs parents.  De  nombreux  jeunes  sont  très  pauvres.

On  parle  de  génération  sacrifiée  à  cause  de  la  crise  et  du  manque  d’emplois.

Le gouvernement   f rançais   a   décidé  d’augmenter  l’apprentissage,  pour  que  les jeunes  aient une  formation  professionnelle  et  des  diplômes.  Il  aide  les entreprises  à  embaucher  des  salariés  de  moins  de  26  ans.

Mais  les  entreprises  n’embauchent  pas.

Il  faudrait  aider   les  associations  à  embaucher,  et  soutenir  l’emploi  public, où il y a beaucoup  de  travail  (dans  les  é
coles,  les  hôpitaux,  la police,  etc…).

 

elkomri

La Ministre  du  Travail,  Myriam  El  Khomri,   propose  une  nouvelle  loi  du  travail.   Elle  dit   qu’elle  veut  favoriser  l’emploi  des  jeunes.

Mais  les  syndicats  des  étudiants et   des  travailleurs   ne  sont  pas  d’accord  avec  cette  loi.   Des  manifestations  sont  prévues.

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s